Il est nombre de cabinets publicistes, plusieurs de très haute compétence. Pourtant, nous avons voulu faire quelque chose de rare en nous interdisant, même sans conflit d’intérêt juridique, toute prestation auprès des opérateurs des collectivités territoriales : les groupes de services, les entrepreneurs de BTP, ou les promoteurs. Même si cela est sans dogmatisme au regard de tel ou tel mode de gestion, nous avons fait le choix très clair de ne jamais travailler sur un seul dossier (même en matière de conseil, où les intérêts des collectivités et de leurs prestataires peuvent être convergents) pour les prestataires privés des collectivités locales.

Forts d’une compétence et d’une expérience exclusivement forgées en partenariat avec les institutions publiques et avec la seule culture de la défense de l’intérêt général que nous accompagnons aujourd’hui nos clients.

Assister quotidiennement la gestion juridique décentralisée, c’est nourrir de pragmatisme, de rigueur et d’efficience, sa pratique juridique. Le droit n’est pas une fin, c’est un moyen et nous le concevons d’abord comme un outil de la décision publique. C’est ce qu’attendent nos clients : une expertise appliquée, c'est-à-dire la meilleure analyse juridique (c’est un minimum) appliquée exactement à la situation effective à laquelle est confrontée la collectivité.


Au delà du "Peut le faire ?" la vraie question est "Comment le faire ?"

L’expérience juridique et pratique n’est pas tout. Trop se fier à l’expérience c’est risquer d’avoir un temps de retard, trop se fier à la pratique c’est aussi risquer la routine juridique, source d’erreur. Le droit est un objet changeant dont il faut suivre (voire anticiper) les évolutions. Il en va en matière juridique comme en matière scientifique, recherche appliquée et recherche fondamentale se nourrissent l’une l’autre. Conserver le lien avec l’université et comprendre le droit comme ceux qui ont à le sanctionner, font partie de nos exigences. Enseigner et écrire des articles ou des ouvrages est pour nous, non tant une source de satisfaction que la conséquence d’un travail permanent et méthodique d’accompagnement des évolutions du droit public territorial. La qualité juridique est notre exigence, l’expérience notre garantie, le conseil notre profession : partenaire juridique des collectivités publiques, notre métier.

Entretenir crédibilité et relations institutionnelles avec la magistrature et les contrôles de légalité est pour nous un impératif catégorique.

Nous avons mis en place des procédures internes de réduction de notre impact énergétique (déchets, énergie…). Nous accentuons cet effort par le respect d’un plan de développement durable - notamment par une réduction de notre consommation papier : recyclage du papier d’impression, solution de numérisation (SCAN et GED), documentation numérique (bibliothèque 0 papier) - mais également par des investissements matériels ayant une empreinte environnementale minime.

Nous avons de la chance, d’autres en ont moins. Nous reversons 4% de notre résultat à des œuvres humanitaires. Depuis sa création et chaque année, au Secours Populaire.